Lankhor.net

  • Forum
  • Historique du site
  • F.A.Q. du site
  • Faire un lien vers le site
  • Définition de l'abandonware
  • Anciennes définitions
  • F.A.Q. sur l'abandonware
  • Histoire de l'abandonware
  • Avis des webmasters
  • Avis des développeurs
  • Avis des éditeurs
  • Avis des journalistes
  • Liens sur l'abandonware
  • Articles sur l'abandonware
  • Liste de jeux abandonwares
  • Liste de jeux non abandonwares
  • Liste d'associations
  • Anciennes définitions de l'abandonware
  • Seconde définition proposé par ce site (avril 2003)
  • Première définition proposé par ce site (avril 2002)
  • Définition de Rastignac (approximativement 1999)
  • Toute première définition (approximativement 1997)
  • Seconde définition proposé par ce site (avril 2003)
    Définition générale :
    Un jeu abandonware est sorti au minimum il y a cinq ans dans le commerce, et n'est plus une source lucrative pour ses auteurs.
    Un site abandonware est maintenu par des passionnés qui proposent ces jeux gratuitement au téléchargement sans rétributions monétaires. Si un jeu est remis en vente, ou si par erreur il a été mis au téléchargement sur le site, le webmaster s'engage a le retirer de son site dès que la demande en est faite.
    Les jeux restent de pleins droits la propriété de leur auteurs et ce pour une période de 70 années (voir la F.A.Q. pour plus de détails sur ce point).

    Première définition proposé par ce site (avril 2002)
    Définition :
    Désigne une catégorie de programmes informatiques qui ne sont plus commercialisés (les ventes abusives sur les sites des éditeurs ou par exemple les marchés aux puces ne sont pas pris en compte).
    Ce sont des jeux ou des logiciels introuvables ailleurs que dans les marchés aux puces.
    Le programme doit provenir d'une société éditrice qui n'existe plus, ou qui ne s'oppose pas au libre téléchargement de leurs logiciels ou dont personne ne détient OU ne promeut la paternité. Cela signifie que dans le cas où les ayant droits s'opposent à la diffusion gratuite de leurs logiciels, ceux-ci ne peuvent pas être considérés comme des logiciels abandonware.
    Avant de proposer un logiciel en téléchargement, il faut demander l'accord de l'ayant droits, qui doit répondre dans des délais acceptables s'il s'oppose à la libre diffusion de son programme.
    Le fait que ces jeux soient abandonnés pour des raisons de distribution, ne signifie pas que les auteurs ont renoncé à leurs droits.

    Ce que doit absolument contenir un site d'abandonware :
    Le webmaster doit proposer sur son site un moyen de le contacter (email valide).
    Le site doit présenter Une mention précisant que l'abandonware n'est pas légal.
    Dans le cas où il n'a pas été possible de contacter le propriétaire du jeu pour lui demander son accord de mettre son jeu en libre téléchargement, il faut indiquer sur la fiche du jeu que l'on a pas eu l'autorisation de diffuser le jeu.
    Le download ne doit pas être le maître mot d'un site d'abandonware, l'important pour un site de vieux jeux vidéos est la valeur ajoutée que l'on donne à ces vieux jeux.
    Il est recommandé de proposer en plus du téléchargement des jeux, des informations relatives aux jeux ou à la société éditrice. C'est aussi un plus quand on trouve sur le site des commentaires sur les jeux, une FAQ et que de manière générale, le site est soigné.
    Afin de montrer que les sites d'abandonware encouragent l'achat de jeux, on peut mettre des liens vers les sites des éditeurs et développeurs de jeux.
    Les webmasters doivent respecter le travail et les exclusivités des autres sites d'abandonware.

    Ce qui ne doit sous aucun prétexte être sur un site d'abandonware :
    Il ne doit pas y avoir de pornographie sur le site. S'il devait y avoir des abandonware réservés à des personnes de + de 18 ans, il faut mettre un message d'avertissement.
    Le téléchargement des logiciels doit être libre (par exemple, il ne faut pas imposer aux internautes de cliquer sur un sponsor pour avoir le droit de télécharger).
    Il ne doit pas y avoir sur le site des jeux trop récents, des jeux vendus sur le site de l'éditeur & développeur (à condition qu'il n'y ait pas d'abus de leur part) ou des jeux à licence.
    Le site ne doit pas faire croire que l'abandonware est légal, au mieux, on peut indiquer que c'est en général toléré.
    Un site d'abandonware ne doit pas avoir de warez, ou alors ne pas se présenter comme un site d'abandonware mais comme un site d'oldwarez.
    Il ne doit pas y avoir de liens volés sur d'autres sites, tous les logiciels téléchargeables doivent appartenir au site.
    Il ne doit pas y avoir de publicité agressive (pas de bandeaux de pub pornographiques par exemple), ni de fenêtres pop-up qui s'ouvrent en excès sans demande de l'internaute.
    De sorte qu'il n'y ait pas de malentendu sur ce qu'est un site d'abandonware, il faut éviter le mélange des genres (rom, abandonware, serials, crack etc..).

    Définition de Rastignac (approximativement 1999)
    Rastignac a joué pendant un moment un rôle important dans le petit monde de l'abandonware.
    C'est lui qui est à l'origine du premier newsgroup français consacré à l'abandonware et il avait rédigé une définition de l'abandonware.

    1.1 Introduction
    La première question que l'on est en droit de se poser est: "c'est quoi donc l'Abandonware ?" On pourrait traduire Abandonware par jeux (ou programmes) à l'abandon. Le terme important est "ABANDON". Ces jeux ne sont plus du tout vendus, et ce parfois depuis fort longtemps. Leurs Éditeurs ne les supportent plus du tout. Ces jeux sont donc introuvables dans les circuits commerciaux classiques. Certains sont en voie d'extinction, d'autres morts et enterrés. L'Abandonware a pour but la préservation de ces jeux, et sans chercher à lèser aucunement les Éditeurs. (Je vous invite par ailleurs à lire la section 3 à propos de la légalité de l'Abandonware).
    Ce forum d'Abandonware permet à chacun d'entre nous de retrouver, ressusciter et redécouvrir ces jeux ! Il s'agit de jeux anciens, sur ordinateurs et autres machines, dont on se souvient avec nostalgie (ou péniblement) ! On utilise parfois aussi le terme Oldiez. On parle aussi péjorativement d'AbandonWarez ou d'OldWarez pour des Abandonwares qui ne le sont pas vraiment.
    C'est aussi l'occasion de retrouver des jeux qu'on ne voit plus du tout de nos jours, dans des genres quasi-disparus. Des jeux en 2D, c'est dingue non ? Des jeux intéressants, drôles, passionnants, longs, c'est rare non ? Et le tout en seulement quelques mega-octets...
    Ici, on trouve des jeux, certes, mais aussi de l'information, de l'aide, des débats, une atmosphère. Je rassure les p'tits jeunes: ce forum ne sombre pas dans l'ambiance poussiéreuse genre "Chance aux Chansons", pleine de vieux papys radoteurs qui ressassent en boucle de vieilles élucubrations ("Dans l'temps, les jeux y z'étaient vraiment mieux; y'avait pas c'te Laura Kraft et ses gros n*ch*ns en 3D !").

    3.1 Légalité de l'Abandonware
    L'Abandonware est-il légal ? Aux yeux de la loi, appliquée strictement et littéralement: NON, pas vraiment. En effet, les droits d'auteur, de la propriété intellectuelle, du copyright, etc, ont une durée de vie élevée (d'environ 75 ans maintenant). De même, tous ceux qui ont participé à la création d'un jeu ont une part de droits dessus.
    Dans la pratique: OUI, les Abandonwares sont juste *tolérés*, car ils ne lèsent personne. En effet, la plupart des Éditeurs n'existent plus et ces jeux ne sont plus du tout en vente. Ils n'ont donc plus aucune valeur commerciale ! L'Abandonware ne cherche pas à "voler" les Éditeurs mais à conserver la mémoire de ces vieux jeux (qui disparaitraient totalement sinon). D'ailleurs, l'attitude des Éditeurs, lorsqu'on les contacte à propos d'un de leur vieux jeux, ressemble à ça:
    - "C'est de nous, ça ?" (véridique)
    - "Ça se vend plus, mon brave." (véridique)
    - "Ni patch ni support. Crève !" (véridique)
    - "Démerdez-vous ! On s'en fout !" (véridique)
    - "On vous le donne !" (réaction rare mais elle existe !).
    - "Donnez-nous votre adresse, SVP..." (jamais ? ouf !)
    Cependant si un Éditeur (s'il existe encore) souhaite qu'un titre soit retiré, ce titre sera retiré. Dans cette FAQ, il y aura alors une liste des "Jeux Interdits" (*), liste de tous les jeux dont les Éditeurs refusent qu'ils soient postés où que ce soient.
    Mais, Messieurs les Éditeurs, soyez sympas ! Nous souhaiterions tous qu'une telle liste ne voit jamais le jour ! Pitié, Messieurs les Éditeurs ! Et, dans une telle situation, qu'une proposition alternative honnête nous soit alors faite pour l'achat de ces jeux. Un Éditeur ne doit pas interdire aveuglément alors qu'il est incapable d'aider ses clients potentiels. !!! ATTENTION !!! la *vente* d'Abandonware est strictement interdite. La règle est de ne jamais mêler l'argent et l'Abandonware. Autant l'Abandonware est toléré, autant la vente (et assimilés) est considérée comme du piratage aggravé ! Le premier qui pointe son nez avec des annonces de cd-r gravés regrettera d'être né ! Surtout que Crisis a maintenant un Famas...
    (*) = Mais sans guitare :-)

    3.2 Questions Diverses
    Des jeux anciens, oui, mais "anciens" c'est plutôt vague, dites ?
    L'Abandonware ne se définit pas en fonction de l'âge d'un jeu mais de son état d'abandon. Des jeux pourtant très vieux ne sont pas du tout abandonwares ! Si un jeu n'est plus du tout supporté par son Éditeur (plus vendu ni en boutique ni on-line) alors il est abandonné. Le mieux est de demander d'abord directement à l'Éditeur: s'il ne peut pas vous fournir le jeu en question, alors il est abandonné.
    Dans tous les cas, basez-vous sur votre conscience et votre avocat. Ici, on ne vous oblige à rien ! Si un jeu est trop 'frais' à votre goût, détournez le regard.

    Toute première définition (approximativement 1997)
    La toute première définition de l'abandonware était évidemment très simpliste.
    Elle disait simplement qu'un jeu devient abandonware après 5 ans.

      © 2002-2016   -   Mentions légales